Grève possible du soutien scolaire de la Côte-Nord le 4 mai

Une demi-journée de grève est prévue jeudi pour le soutien scolaire CSQ

Le personnel de soutien scolaire du Syndicat de l’enseignement de la région du Fer-CSQ pourrait faire la grève le 4 mai. Les centres de services scolaires du Fer (Port-Cartier, Fermont, Sept-Îles) et du Littoral (Anticosti, Basse-Côte-Nord) ont reçu les avis de grève légale.

La grève peut toutefois encore être évitée, précise le syndicat. Les négociateurs ont innové cette semaine en conviant le gouvernement de François Legault à un blitz pour en arriver à une entente. L’employeur accepte de participer d’abord à une phase «exploratoire».

Les négociateurs des deux parties de la convention collective du personnel de soutien scolaire se sont rencontrés 48 fois depuis un an et demi, sans qu’aucune avancée ne soit faite. «Nous continuons de dire que la grève des membres de la CSQ est un cri du cœur pour de meilleures conditions de travail.»

«Les problèmes de rétention, la précarité et le manque de valorisation sont des enjeux quotidiens vécus par le personnel de soutien scolaire qui attend et mérite des solutions», souligne la présidente de la Centrale des Syndicats du Québec, Sonia Ethier.