Guylaine Lejeune s’intéresse à la mairie de Sept-Îles

Guylaine Lejeune lors de son assermentation comme conseillère du district Ferland en 2017

La conseillère du district Ferland ne répond pas non aux citoyens qui l’interpellent comme candidate à la mairie à l’élection de l’automne prochain. Guylaine Lejeune est donc en réflexion. Si elle décline l’invitation à devenir la première mairesse de l’histoire de Sept-Îles, elle tentera de garder son siège au conseil.

Impliquée en politique municipale depuis les années 1990, d’abord comme conseillère à Gallix, puis à la Ville de Sept-Îles après la fusion de 2003, Guylaine Lejeune est très active comme présidente du comité de circulation et membre du comité consultatif d’urbanisme entre autres.

La conseillère Lejeune souhaite d’abord de tout cœur une mise en chantier du centre communautaire Ginette Simard au Parc Ferland. Le projet de construction a été reporté une deuxième fois lundi soir, parce que la Ville ne trouve pas d’entrepreneur pour effectuer le travail.

Entrevue avec la conseillère du district Ferland à la Ville de Sept-Îles Guylaine Lejeune

Les deux futurs utilisateurs le Chantier Jeunesse Loisir Ferland et le Jardin communautaire Bois-Joli fondés par Sœur Ginette Simard ont accepté de modifier le projet pour permettre sa réalisation avec le budget d’environ un demi-million de dollars de la Ville.