Hausse de salaires de 7% pour les 150 syndiqués Métallos de Brasco à Sept-Îles

L'aluminium de Sept-Îles et du Québec est le plus vert au monde et Québec veut que ça se sache.

Les 150 employés syndiqués de Métallurgie Brasco qui travaillent sur le site de l’Aluminerie Alouette à Sept-Îles ont ratifié un nouveau contrat de travail de 3 ans, qui comprend des hausses salariales totalisant 7%. Ce n’est qu’un début du rattrapage dans les conditions de travail, assure le représentant des Métallos Marc Tremblay.

Le syndicat obtient aussi une bonification de plusieurs primes ainsi qu’une plus grande participation de l’employeur au régime d’assurance. «Trop longtemps, ces travailleurs s’étaient vus offrir des contrats sans augmentation significative. La tendance s’inverse et on commence à remonter la pente», explique Marc Tremblay.

Des primes pour le travail le dimanche ainsi que la nuit s’ajoutent. Une prime de 2$ l’heure s’appliquera lorsque les journaliers travailleront au débrasquage des cuves, de façon à reconnaître ce rude travail.

«La méthode de calcul du temps supplémentaire est modifiée et représente des hausses significatives», précise le président de la section locale, Nelson Breton. Le contrat est rétroactif au 1er janvier et comporte un bonus de 500 $ à la signature.