Hôpital de Sept-Îles | Rappel de 89 usagers d’une biopsie en raison d’un instrument non désinfecté

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord rappelle 89 usagers qui ont eu une biopsie de la prostate, entre le 7 novembre 2018 et le 7 mars 2022, à l’Hôpital de Sept-Îles, pour qu’ils fassent un dépistage préventif. 

L’établissement de santé a décidé de procéder à une prise de sang préventive après avoir constaté qu’un instrument utilisé pour réaliser des biopsies de la prostate n’était pas désinfecté adéquatement lors de la procédure, entre 2018 et 2022. 

Le dépistage consiste en une prise de sang visant à identifier trois virus potentiellement transmissibles, soit l’hépatite B, l’hépatite C et le VIH. 

Le risque d’infection varie de faible à modéré selon l’analyse réalisée par le Centre d’expertise en retraitement des dispositifs médicaux (CERDM) de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Le CISSS indique qu’un rappel et un dépistage sont recommandés à titre préventif. 

« Nous nous concentrons actuellement à fournir à nos usagers toutes les informations, tout le soutien et tous les soins dont ils pourraient avoir besoin pour faire face à cette situation », mentionne Mme Nathalie Tremblay, adjointe à la directrice des services multidisciplinaires, qualité, évaluation, performance et éthique et gestionnaire de risques au CISSS de la Côte-Nord. 

Les 89 personnes concernées ont reçu une lettre ces derniers jours leur précisant la procédure à suivre. Elles peuvent obtenir plus d’informations en appelant au numéro 1 833 994- 2242, du lundi au vendredi, entre 10 h et 18 h. 

Depuis que la problématique a été constatée, une révision complète de la procédure de désinfection a été réalisée, ajoute le CISSS par voie de communiqué.  « Les mesures requises ont été mises en place pour corriger la situation, dont l’achat d’appareils de biopsie additionnels permettant de répondre aux besoins du personnel médical et d’assurer la désinfection selon les normes en vigueur. »