Hydro-Québec surprit de la sortie des communautés autochtones

Hydro-Québec a réagi avec stupéfaction à la sortie médiatique des Atikamekws de Wemotaci et des Innus de Pessamit qui menacent de s’en prendre à son projet d’exportation aux États-Unis.

La société d’État soutient que des discussions constructives avaient pourtant eu lieu au cours des derniers mois avec le chef René Simon de Pessamit.

Serge Abergel est le directeur des relations externes chez Hydro-Québec.

Hydro-Québec entend défendre son projet d’interconnexion Appalaches-Maine pour éviter que ce litige ne soit utilisé par le lobby des énergies fossiles aux États-Unis pour plomber le projet.

En ce qui concerne la reconnaissance de territoires ancestraux et les négociations qui s’y rattachent, la société d’État affirme que ces questions relèvent du gouvernement du Québec.