Il faut s’attendre à des hausses de taxe d’environ 5% chaque année, selon le maire Steeve Beaupré

L'aréna Conrad-Parent arrive en fin de vie. Le chantier de 33M$ démarre en fin de 2023.

Les villes qui annoncent des hausses de taxe foncières inférieures à 6% dans le contexte actuel, donnent un cadeau aux contribuables, selon un chroniqueur économique cité par le maire de Sept-Îles Steeve Beaupré pour défendre son Budget 2023. Les hausses de taxe de 5%, devraient se succéder chaque année jusqu’en 2027,  si on se fie au plan directeur de la Ville adopté par le conseil municipal mardi soir.

Si tous les projets inscrits au programme en immobilisations 2023-2025 de 184M$ se réalisent, la Ville se retrouvera avec un taux endettement insupportable, avoue le maire. Il faudra trouver un équilibre qui respecte la capacité de payer, mais des hausses annuelles de la taxation sont inévitables.

«Ce serait irresponsable de geler les taxes à Sept-Îles, avec la croissance des dépenses actuelles. L’Union des municipalités du Québec dit qu’une moyenne de 6% serait la norme», justifie Steeve Beaupré au lendemain de l’adoption d’une augmentation de 5,4% de la taxe foncière pour 2023.

Lire aussi: Les élus de la Ville de Sept-Îles votent un Budget 2023 avec des dépenses en hausse de 5M$ et des taxes de 5,4%

Les élus de la Ville de Sept-Îles devront s’entendre sur les projets d’infrastructures essentiels ou obligés. Puis établir les priorités pour les autres. «L’aréna Conrad-Parent est en fin de vie! Pas question de reculer avec le chantier qui débutera en 2023.» Le maire s’attend à devoir abandonner plusieurs projets inscrits sur la liste totalisant 184M$.

Steeve Beaupré rappelle que depuis son élection la Ville a abandonné ou reporté plusieurs projets parce que le plus bas soumissionnaire proposait de réaliser les travaux pour une somme beaucoup plus importante que prévue.

Entrevue avec Steeve Beaupré, maire et Suzy Lévesque, directrice des finances Ville de Sept-Îles