Impossible de construire un bloc sanitaire à coût raisonnable au lac des Rapides

Pas moyen de trouver un entrepreneur pour réaliser des travaux au coût prévu au lac des Rapides. (Photo Archives Jean St-Pierre, Macotenerd.com)

Le Bloc sanitaire projeté au lac des Rapides coûterait 1,7M$. Les élus municipaux de Sept-Îles réunis hier soir ont abandonné le projet et discuteront avec le Club de ski de fond Rapido de la possibilité de construire un nouveau chalet avec des toilettes à l’intérieur, qui serviraient aussi l’été au Centre plein air.

Le conseil de ville a rejeté la proposition du plus bas soumissionnaire, qui se chiffrait à un demi-million de dollars de plus que les estimés du printemps dernier. Un contrat avait déjà été accordé à un entrepreneur pour ce projet d’infrastructure au lac des Rapides, mais il a abandonné après un trop long délai pour obtenir les autorisations de travaux.

Déjà en octroyant un contrat de 1,2M$ pour construire deux toilettes en début d’année, la Ville avait essuyé quelques critiques. Les soumissions presque toujours nettement plus élevés que les attentes, irritent au plus haut point le maire et son conseil.

La conseillère Mélissa Tremblay en a même fait son souhait des Fêtes pour 2023, lors de cette dernière réunion de l’année des élus de Sept-Îles. Elle demande au Père Noël de réduire de 50% le coût de construction d’infrastructure municipale et de réduire l’inflation pour les familles.