Innu Énergie: une idée du chef Mike Mckenzie qui plait au premier ministre Legault

La campagne électorale aura permis une première rencontre à Uashat entre le premier ministre François Legault et des chefs Innus, dont Mike Mckenzie. (photo Facebook)

Après une première rencontre avec le premier ministre du Québec François Legault de passage à Uashat mardi, le chef Mike Mckenzie se réjouit de l’accueil favorable du chef de l’état québécois à sa proposition de créer une société d’énergie innue.

Pour chef Mckenzie, il ne s’agit pas de remplacer Hydro-Québec dans la distribution, mais de gérer en partie la production d’hydroélectricité et d’énergie éolienne sur le Nitassinan. Mike Mckenzie veut impliquer les communautés autochtones dans l’actionnariat des barrages et des parcs éoliens.

Entrevue avec le chef de la communauté d’Uashat mak Mani-utenam Mike Mckenzie

Mike Mckenzie perçoit de la volonté politique du chef de la CAQ à soutenir des ententes sur la protection de la jeunesse par et pour les Innus et l’autonomie gouvernementale. Il a discuté avec François Legault du partage des redevances versées par les compagnies minières, entre le gouvernement du Québec et la Nation Innue.