Innu Nikamu annonce que son 36e Festival sera virtuel le 31 juillet et 1er août 2020

Le Festival Innu Nikamu rassemble chaque mois d'août les nations autochtones et québécoise.

La pandémie n’aura pas totalement raison du plus grand festival de musique autochtone au pays. L’équipe du Festival Innu Nikamu a annoncé ce vendredi matin qu’elle travaillait à la préparation d’une 36e édition virtuelle le 31 juillet et le 1er août prochain.

Innu Nikamu accueille des artistes et des festivaliers à Maliotenam depuis 35 ans. L’événement a été menacé parfois par le manque de fonds ou le manque de bénévoles et il a perduré, précisent les organisateurs. Mais en 2020 pour la première depuis 1985, le site du festival ne pourra s’animer des traditions des Premières nations.

«Le constat nous a bouleversés. Cela dit, nous ne voulons pas rester les bras croisés », clame l’équipe d’Innu Nikamu. Consciente que le festival ne sera pas le même, les gens d’Innu Nikamu ont jugé qu’il était important de maintenir la tradition fondée par Philippe McKenzie et Florent Vollant.