IOC investit 750 000$ dans le Centre RAIL du Cégep de Sept-Îles

(photo courtoisie Compagnie minière IOC)

La Compagnie minière IOC soutient les activités de recherche et de formation du Centre d’expertise ferroviaire du Cégep de Sept-Îles, avec un investissement de 750 000$ sur trois ans.

Rio Tinto IOC est partenaire du Cégep de Sept-Îles depuis plusieurs années, notamment en mettant à sa disposition des équipements qui sont maintenant utilisés dans la formation des étudiants. Par exemple, la compagnie a fait don au Cégep d’un simulateur de conduite ferroviaire et s’est engagée à lui céder des équipements de signalisation, des moteurs d’aiguillage, deux wagons et des détecteurs de voie d’une valeur totale estimée à plus de 850 000$.

Ce nouveau partenariat vise à renforcer la position de Sept-Îles comme plaque tournante de la formation ferroviaire en adaptant l’offre de formation aux besoins de l’industrie du transport par rail, déjà bien implantée sur la Côte-Nord. Les étudiants et les employés d’IOC et d’autres entreprises de la région pourront ainsi améliorer leurs compétences techniques au Centre d’expertise ferroviaire RAIL.

«Le transport ferroviaire a toujours été au cœur des activités d’IOC et sa filiale QNS&L. L’implication de la compagnie au centre du Cégep de Sept-Îles vise à améliorer la sécurité, faciliter la formation, le recrutement et la rétention d’employés qualifiés», précise le directeur général, Chemin de fer, Port et Énergie de IOC, José Riopel.

Le chemin de fer QNS&L (photo courtoisie Compagnie minière IOC)

«Le Cégep de Sept-Îles a développé, au cours des 15 dernières années, une expertise unique dans le secteur ferroviaire grâce au développement de formations adaptées aux besoins de l’industrie, aux services-conseils techniques et à la recherche. L’appui financier que reçoit aujourd’hui notre Centre d’expertise ferroviaire de la part de IOC est un évènement déterminant pour la poursuite de nos efforts», rappelle le directeur général par intérim du Cégep de Sept-Îles, David Beaudin.