Kateri Jourdain s’organise pour répondre aux fortes attentes envers la ministre de l’Emploi

Kateri Jourdain à son arrivée devant ses militants au Restaurant chez Omer le 3 octobre 2022.

Au lendemain de son assermentation au conseil exécutif du gouvernement Legault, la députée de Duplessis Kateri C. Jourdain planifie l’embauche du personnel qui va la soutenir à Québec et dans la ville-centre du comté. Devant l’enthousiasme des leaders de la région qui s’attendent à plus d’attention du gouvernement, la nouvelle ministre est consciente qu’il lui faudra livrer la marchandise.

C’est avec son collègue de Baie-Comeau Yves Montigny et toute l’équipe du conseil des ministres assermentée hier, qu’elle relèvera le défi. En entrevue ce matin, Kateri C. Jourdain nous disait qu’elle éprouvait une grande fierté à devenir la première femme autochtone ministre au Québec et qu’elle saura gérer le stress qui va avec sa nouvelle notoriété.

Extrait Kateri Jourdain, ministre de l’Emploi et députée de Duplessis

Consciente que d’ici 4 ans, les dossiers chauds comme le pont sur le Saguenay, la fiabilité des transports par avion ou traversiers et la pénurie de main d’œuvre devront avoir évolué à la satisfaction des Nord-Côtiers Innus et Allochtones, Kateri Jourdain n’entend pas se défiler.

Extrait Kateri Jourdain, ministre de l’Emploi et députée de Duplessis

La députée ministre Kateri C. Jourdain est maintenant responsable du dossier de la pénurie de main-d’œuvre au gouvernement du Québec. Sa formation universitaire, ses compétences acquises sur la Côte-Nord et son expertise dans le milieu économique régional seront mis à contribution pour la suite des choses, assure la jeune ministre.

Entrevue Kateri Jourdain, ministre de l’Emploi et députée de Duplessis

Lire aussi: Les leaders de Sept-Îles, Uashat mak Mani-utenam heureux de voir une des leurs nommée ministre de l’Emploi