La baisse du prix du fer entraîne la fermeture de la mine de Tata Steel près de Schefferville

Le minerai de fer de Schefferville transit par le Port de Sept-Îles

Le prix du fer, qui a chuté de 152$ en mars 2022 à 85$ US la tonne le 4 novembre à la Bourse des métaux de Londres, affecte les compagnies minières qui opèrent sur la Côte-Nord. La mine de fer la plus au nord, celle de Tata Steel près de Schefferville, fermera à la fin novembre pour une durée indéterminée.

La compagnie a informé ses travailleurs dans une communication interne. Le chef de la communauté innue de Matimekush Lac John Réal Mckenzie n’est pas surpris de la décision. «Ça me fait ni chaud, ni froid. Ce n’est pas une compagnie qui rapporte à notre économie. Il opère en fly-in|fly-out à partir d’un campement et embauche seulement une quinzaine d’Innus, commente le chef Mckenzie.

Tous les métaux en baisse

Le marché mondial du fer fait face à un ralentissement de la demande surtout en Chine, alors que l’offre abonde. La baisse du prix s’est accélérée avec les risques de récession et la crise géopolitique engendrée par la guerre en Ukraine, selon des spécialistes. La reprise n’est pas prévue à court terme, mais elle est probable à plus longue échéance.

Le prix de vente de l’aluminium a aussi chuté de 27% depuis avril au London Metal Exchange (LME). Le marché mondial de l’aluminium s’est complètement renversé, après le prix record en février 2022.