La Coalition Union 138 veut un engagement des candidats pour accélérer le projet de pont à Tadoussac

Image Coalition Union 138. Une bannière à Port-Cartier.

Plusieurs candidats sur la Côte-Nord pour l’élection du 3 octobre se positionnent déjà en faveur de la construction d’un pont sur le Saguenay. D’ici la fin de la campagne électorale, la Coalition Union 138 veut un engagement de tous les partis politiques pour accélérer le processus.

Le projet fait clairement l’unanimité auprès des gens de la Côte-Nord, il doit aussi rejoindre tous les aspirants députés, estime la coalition. Le porte-parole d’Union 138 Guillaume Tremblay reconnait la pertinence des études en cours, mais souhaite une volonté politique d’accélérer les choses.

Un engagement clair

«Au cours des derniers mois, nous avons constaté que contrairement à d’autres projets d’infrastructures au Québec, les positions de nombreux représentants du gouvernement se sont résumées à attendre les résultats de l’étude avant d’agir. Pour la population qui attend ce pont depuis très longtemps, ces réponses non convaincantes sont inacceptables», déclare-t-il.

Le regroupement rencontre cette semaine tous les candidats de trois comtés, dont ceux de Duplessis demain. Les leaders de la Coalition demandent aux candidats d’expliquer clairement ce qu’ils feront le 3 octobre prochain s’ils sont élus.

La Coalition Union 138 regroupe les communautés innues du Nitassinan, les maires et préfets, le milieu économique, ainsi que la Société du Pont sur le Saguenay. Elle continuera de mesurer la volonté politique une fois la période électorale terminée et poursuivra les pressions afin que les élus respectent leur engagement.