La consultation sur la protection du caribou forestier prendra fin sur la Côte-Nord

Caribou forestier Côte-Nord. (photo: Alliance Forêt Boréale)

La Commission indépendante sur les caribous forestiers visitera sept villes au Québec, dont Val-d’Or et Baie-Saint-Paul, à partir du 12 avril pour se terminer le 17 mai à Baie-Comeau. La Commission s’intéresse à la protection du caribou et aussi aux impacts sur les industries forestières des mesures instaurées.

Le déroulement des audiences et deux scénarios hypothétiques développés par le ministère Forêts, Faune et Parcs ont été dévoilés ce jeudi. La consultation s’effectue dans cinq régions où vivent encore des populations de caribous.

Les deux scénarios représentent des visions assez distinctives et constituent des options parmi d’autres, précise la Commission. Elle invite les communautés autochtones et les leaders de la Côte-Nord à préparer des mémoires ou à se présenter aux audiences concernant la gestion de l’habitat et des populations de caribous, notamment quant à l’équilibre entre les mesures et leurs conséquences socio-économiques.

L’industrie préoccupée

Au terme des audiences, un rapport final de la Commission indépendante sur les caribous forestiers et montagnards sera produit et livré au gouvernement du Québec. Les entreprises opérant sur la Côte-Nord Arbec, Boisaco et Résolu ont réagi au dévoilement des hypothèses de travail du ministère via le Conseil de l’industrie forestière du Québec.

«Nous prenons acte des scénarios qui ont été dévoilés. Notre industrie est préoccupée par la situation du caribou au Québec et tient à les étudier avec la plus grande rigueur dans le but de contribuer à la recherche de solutions durables», a déclaré le président-directeur général du Conseil Jean-François Samray.