La Coop de transport aérien TREQ progresse dans la recherche de financement

La coopérative de transport aérien TREQ conclu une entente pour l'utilisation d'appareils Bombardier Q400.

Le financement progresse à bon rythme, selon la déléguée de la Côte-Nord sur le comité de direction de la coopérative de transport aérien TREQ Mirka Boudreau. Des ententes avec les principaux aéroports, pour la location d’avions performants et des négociations encourageantes avec le Mouvement Desjardins, réjouissent la femme d’affaires de Sept-Îles.

Une entente avec l’Aéroport Pierre-Elliot-Trudeau à Montréal permettra à la nouvelle Coop d’utiliser un grand bâtiment et d’économiser 25M$. Elle a aussi conclu une entente avec l’Aéroport de Québec. La Coop TREQ dispose d’un partenariat pour l’utilisation de cinq avions Bombardier Q400 pouvant accueillir 78 passagers.

Mirka Boudreau croit que la Coop prendra vite sa place grâce à de bons prix pour les membres, malgré un marché du transport aérien qui impliquera la présence de plusieurs compagnies se faisant compétition.

Coop TREQ prévoit offrir ses premiers vols régionaux, notamment entre Sept-Îles et Montréal, en mai 2021. Elle a besoin de 90M$ pour démarrer. La création de la Coopérative a été officiellement approuvée la semaine dernière par le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec. Les deux gouvernements seront sollicités dans le montage financier.

Entrevue avec Mirka Boudreau, déléguée régionale membre fondatrice de la coopérative TREQ, PDG Int-Elle corp.