La Corpo de l’environnement rencontre les citoyens un arbre à la fois!

Après une période de restructuration, la Corporation de protection de l’environnement de Sept-Îles relance de ses activités. L’organisme invite aujourd’hui la population à rencontrer sa nouvelle équipe dans le cadre d’une distribution de plants pour «Mai, mois de l’arbre et des forêts».

La directrice générale, Marie-Michelle Morneau, et la chargée de projet en environnement, Justine St-Gelais, seront au stationnement du parc de l’Anse à Sept-Îles ce samedi 22 mai de 10h à 17h pour donner de jeunes épinettes blanches, pins blancs et pins rouges. En plus d’effectuer un premier contact avec les citoyens, l’objectif de l’activité est de sensibiliser la population à l’importance des arbres et forêts dans notre quotidien. Les plants sont fournis gratuitement grâce à la participation du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs avec la collaboration de l’Association forestière Côte-Nord.

La Ville de Sept-Îles a remis à l’organisme un mandat définissant les besoins environnementaux en matière de sensibilisation sur le territoire municipal. Pour y répondre, l’organisme a tout d’abord recruté une nouvelle directrice générale, Marie-Michelle Morneau, qui s’est jointe à la CPESI en septembre dernier. Dès son entrée en poste, elle s’est attelée à rencontrer les partenaires locaux. Puis, en collaboration avec le conseil d’administration, elle a rapidement rédigé un plan d’action qui répond aux besoins du milieu.

En mars dernier, Justine St-Gelais joignait les rangs pour la mise en œuvre. Déjà, elle veille au développement de nombreux projets, activités et animations. Aidée de l’adjointe administrative, Nathalie Lavoie, la nouvelle équipe compte bien changer le visage de la sensibilisation citoyenne en environnement à Sept-Îles.

«Avec la situation sanitaire actuelle, la population redécouvre les milieux naturels qui l’entourent. Cet engouement pour le plein air et l’utilisation du territoire représente une belle porte d’entrée pour parler d’environnement», affirme la directrice générale Corporation Marie-Michelle Morneau. Les priorités actuelles sont la démystification de la gestion des matières résiduelles, la sensibilisation aux enjeux de l’eau potable, la préservation des milieux naturels et la promotion des pratiques écoresponsables à Sept-Îles.

Pour s’y attaquer, la CPESI souhaite raviver la mobilisation citoyenne par des moyens orignaux tels que des excursions guidées en canot sur la thématique de l’eau ou des nettoyages des berges ludiques. Sans oublier que notre équipe collabore à des besoins municipaux très concrets tels que l’affichage au lieu d’enfouissement technique, la valorisation des résidus verts de l’Écocentre, la mise à jour de la politique environnementale municipale et la collecte de données pour la récupération de matières organiques en entreprise.