La Côte-Nord disposera enfin d’hébergement pour personnes en situation de crise suicidaire

(crédit photo pixabay.com)

Seule région au Québec ne possédant aucun lit spécifique à la problématique du suicide, la Côte-Nord offrira enfin en 2023 un service d’hébergement de courte durée pour les personnes en crise. La nouvelle ressource sera basée à Baie-Comeau. Le service est appelé à évoluer pour être accessible aux gens de partout sur la Côte-Nord, selon la porte-parole du Centre de prévention du suicide.

L’organisme élargit son spectre d’intervention avec une prise en charge intensive et personnalisée dans un milieu sain et sécuritaire. Il accompagnera au besoin sa clientèle du début de la crise suicidaire jusqu’au rétablissement, tout en développant un lien de confiance qui favorisera l’adhésion au suivi.

Entrevue avec Kim Bouchard, responsable des communications CPS Côte-Nord

Le projet d’hébergement qui sera complété d’ici la fin de l’hiver, a bénéficié de contributions financières du gouvernement du Québec. La Côte-Nord s’éloigne tranquillement du Top 5, mais figure toujours parmi les régions les plus problématiques en matière de suicide, rappelle Kim Bouchard du Centre de prévention.

De plus en plus jeune

Après la pandémie, la clientèle est demeurée stable au Centre de prévention du suicide Côte-Nord. Par contre, l’intensité de la détresse des gens qui appelle sur la Ligne urgence au 1 866 APPELLE est en augmentation, précise Kim Bouchard. Le nombre d’intervention annuelle a augmenté en 2022.

La hausse des demandes d’aide chez les jeunes de moins de 18 ans sur la Côte-Nord s’élève à 30%. «Les jeunes vivent plus d’anxiété qui entraine des comportements dépressifs et suicidaires», s’attriste la porte-parole du Centre.