La Côte-Nord effectuera-t-elle un retour parmi les pires routes du CAA Québec?

Le Boulevard Laure reviendra-t-il au palmarès des pires routes du Québec? (Photo Jean St-Pierre, Macotenord.com)

Le Club automobile CAA Québec relance sa campagne pour identifier les pires routes du territoire. Dans le passé, le boulevard Laure à Sept-Îles, la route 389 menant à Fermont et le chemin des Forges de Moisie ont figuré au Top-10 du triste palmarès. Peu de travaux de réfection ont été réalisés dans ces secteurs depuis.

La plateforme piresroutes.com est réactivée pour une 8e année. Automobilistes, cyclistes, motocyclistes et piétons sont d’abord invités à identifier les crevasses et infrastructures dangereuses. Dans le passé, plus de 70 000 votes ont été récoltés, des dizaines de routes ont été couronnées comme étant les pires routes du Québec.

Nids-de-poule à surveiller

Ce printemps, le Club suggère à ses membres de surveiller les nids-de-poule que l’on découvre sur les grandes et les petites routes du Québec. Les usagers du réseau routier sont invités à se mobiliser et dénoncer le piètre état des chaussées de la province, par un vote sur le web.

Le plus récent budget provincial mettait en lumière que seulement 56% du réseau routier est considéré comme étant en bon état, note le Club CAA Québec. Il calcule qu’un investissement immédiat total de plus de 20 milliards de dollars serait nécessaire.

Votez jusqu’au 3 mai

La campagne des pires routes du Québec enregistre les votes jusqu’au 3 mai pour déterminer les tronçons routiers les plus endommagés de 2023.La rampe du traversier Matane-Côte-Nord s’est retrouvée au deuxième rang du palmarès 2021.

L’an dernier, au total, plus de 8500 personnes ont participé au sondage. La route 138 vers Havre-Saint-Pierre, la route 389 et le Rang Paul-Baie à Forestville se sont hissés au sommet du classement régional des pires routes.