La Côte-Nord est la région du Québec qui a le plus profité du dynamisme de l’industrie minière en 2021

L'industrie du fer a connu une forte croissance en 2021, mais ralentit en 2022. (Photo Jean St-Pierre, Macotenerd.com)

La Côte-Nord trône en tête des dépenses d’investissement dans le secteur minier québécois dans une année 2021 en forte progression de 52,2%. Les compagnies ont dépensés 1 421M$ pour opérer des mines de fer, de titane et réaliser de la prospection sur la Côte-Nord en un an.

La Côte-Nord devance maintenant le Nord-du-Québec et l’Abitibi, avec l’ajout de la Phase II de la mine du Lac Bloom. L’enquête publiée dans le Bulletin Mines en chiffre de l’Institut de la Statistique du Québec précise que les minières n’avaient pas l’intention de réduire la cadence en 2022 et 2023. Ce sont surtout les dépenses d’opération qui ont augmentés dans le monde minier au Québec.

Les investissements en exploration pour trouver de nouveaux gîtes miniers ont aussi fortement augmenté de 85% comparativement à 2020. Les métaux précieux comme l’or demeurent les substances les plus recherchées au Québec. Les terres rares viennent au deuxième rang, suivies du fer et du titane.