La Côte-Nord peut éviter une deuxième vague, selon le Dr Fachehoun

En évitant maintenant les déplacements non essentiels vers les régions au Palier jaune ou orange et en appliquant encore la distanciation sociale, la Côte-Nord peut éviter une autre vague de COVID-19, estime le médecin spécialiste en Santé publique Richard Fachehoun.

Pour l’instant, les MRC Caniapiscau, Manicouagan et Sept-Rivières sont sous surveillance. La Côte-Nord conserve le Palier vert, une situation réévaluée chaque jour par les autorités en Santé publique. Le Dr Fachehoun précise que les récents cas dans la région sont sous contrôle et d’origine retraçable. Des audits sont effectués par une escouade de la CNESST dans les minières et autres grandes industries.

L’ampleur de la prochaine vague dépend des citoyens de la région, selon le médecin spécialiste Richard Fachehoun.

Personne n’est actuellement hospitalisé sur la Côte-Nord pour la COVID-19. La Santé publique surveille de près l’évolution de la situation, en fonction des limites du réseau de santé de la Côte-Nord.

Dr Richard Fachehoun, médecin spécialiste Santé publique