La CSN Côte-Nord appuie l’idée d’un salaire minimum à 18$/h

Le salaire minimum au Québec passera de 13,50$/h à 14,25$/h le 1er mai prochain. Selon Guillaume Tremblay, président du Conseil central Côte-Nord – CSN, cela est insuffisant pour faire face à l’augmentation du coût de la vie.

Lors d’une entrevue à la radio Plaisir 94,1, Monsieur Tremblay explique que l’organisation syndicale de la Côte-Nord fait partie d’un collectif qui réclame un salaire minimum à 18$/h au Québec.

L’inflation record aura sans aucun doute une influence dans les négociations des nouvelles conventions collectives selon le président de la CSN Côte-Nord, car l’employeur se fit habituellement au coût de la vie pour analyser la possibilité d’augmenter le salaire de ses employés. Cela deviendra donc une norme pour les employés syndiqués de demander une hausse de salaire lors des négociations.

Monsieur Tremblay pense que le 500$ offert aux 6 millions de Québécois et Québécoises aurait plutôt du servir à une plus grande augmentation du salaire minimum, cela permettrait de donner une meilleure contribution économique aux personnes qui travaillent au salaire minimum au Québec.  

Entrevue avec Guillaume Tremblay, président du Conseil central Côte-Nord – CSN.