La CSN juge que le réseau de la santé Côte-Nord est désorganisé

Le CISSS Côte-Nord regroupe 50 installations sur la Côte-Nord.

La CSN Côte-Nord prétend que 500 des 1400 membres du syndicat des travailleurs paratechniques du réseau de la santé sont en arrêt de travail, ce qui constitue un record parmi les CISSS du Québec. Le réseau Côte-Nord est désorganisé, selon le syndicat.

La hausse des congés de maladie réclamés par ce groupe de travailleurs qui comprend les préposés aux bénéficiaires s’élève à 20%. Le personnel actif vit une surcharge de travail selon le vice-président de l’unité syndicale affilié à la CSN Sébastien Lebreux.

La CSN demande une rencontre avec le prochain PDG du CISSS Côte-Nord. Celui en poste jusqu’au 31 mars 2020, Marc Fortin a été fermé au dialogue avec les syndicats, selon le président des paratechniques Robert Blais de la CSN. Le syndicat des travailleurs des services paratechniques a signé une entente locale en vigueur depuis mai 2019, mais elle ne serait pas appliquée selon la CSN.

Le président Robert Blais rappelle que le Centre intégré de santé gère mal la pénurie de main d’œuvre au niveau de la rétention puisqu’il y a plus de départs que de nouveaux employés dans le réseau de la santé Côte-Nord.