La députée Gill en a marre des accusations de racisme envers les Québécois

La députée sortante du Bloc Québécois Marilène Gill

La députée du Bloc Québécois est tannée d’entendre les nationalistes québécois se faire traiter de racistes à tout moment. Marilène Gill est métisse et n’accepterait pas à ces côtés un collègue raciste au sein de son parti politique.

La députée Gill fait des liens entre les accusations de racisme envers les Québécois favorables à limiter le nombre d’Immigrants par exemple, et l’actualité régionale et internationale. Les récents événements à Baie des homards et sur la rivière Moisie interpellent la députée de Manicouagan. Marilène Gill croit qu’il faut agir d’abord en changeant les lois.

Marilène Gill, députée de Manicouagan

Pour Marilène Gill, il devient urgent d’agir contre le racisme systémique et de continuer d’éduquer les Québécois pour comprendre les différences de la Nation innue et ses revendications.

Entrevue avec Marilène Gill, députée de Manicouagan