La députée Gill réclame l’ouverture des bureaux de passeport la fin de semaine

La députée de Manicouagan Marilène Gill dénonce une fois de plus des délais de traitement inacceptables pour les demandes de passeports. Le Bloc Québécois réclame du gouvernement qu’il mette de l’avant des solutions concrètes afin de pallier à la crise, comme l’ouverture des bureaux le week-end.

Avec la fin de certaines mesures sanitaires et le retour des voyages internationaux, Passeport Canada vit littéralement une crise de gestion sans précédent, selon Madame Gill. «Les citoyens sont furieux des délais pour obtenir leurs passeports. Ils attendent en ligne pendant des heures. Le gouvernement est pris de court et n’est pas en mesure de faire face aux besoins», dénonce la députée de la Côte-Nord.

Le gouvernement fédéral doit maintenant multiplier les nouvelles embauches de personnel en pleine tempête. Afin de résoudre la crise, le Bloc Québécois a suggéré au gouvernement d’ouvrir temporairement et sans frais, les bureaux de passeports durant les fins de semaine afin de traiter rapidement les demandes les plus urgentes.

«En pleine crise, il n’y a pas un seul bureau de passeport ouvert la fin de semaine, même pour les personnes qui doivent quitter dans les 48 heures», se désole Marilène Gill.