La députée Gill redépose un projet de loi pour protéger les fonds de retraite

Le chef du Bloc Québécois et la députée Marilène Gill

Pour une deuxième fois en deux mandats, la députée de Manicouagan Marilène Gill a déposé un projet de loi visant à protéger les fonds de retraite des travailleurs, en cas de faillite d’entreprises. Avec un gouvernement minoritaire, elle invite les partis politiques à s’unir.

Son premier projet de loi mort au feuilleton en 2017 avait été proposé à la suite de la faillite de Cliff Mine Wabush en 2015, alors que les travailleurs affiliés au syndicat des Métallos ont perdu des revenus de retraite. Ce sont des gens qui ont travaillé toute leur vie, qui ont vu disparaître leur fonds de pension, se désole la députée Gill.

Avec sa collègue Louise Chabot, Marilène Gill revient à la charge avec toute la députation du Bloc Québécois avec un projet de loi réclamé par le milieu syndical. La députée fédérale pour la Côte-Nord espère que les autres formations politiques mettront de côté la partisanerie pour appuyer un projet favorable aux travailleurs retraités.