La députée Richard dénonce la solution de Québec pour le transport aérien régional

Lorraine Richard, députée de Duplessis

Le gouvernement de la CAQ va se contenter d’un programme de rabais sur les billets d’avion pour aider au transport aérien, se désole Lorraine Richard. Le ministre Pierre Fitzgibben a été plus influent que le ministre François Bonnardel auprès de François Legault, comprend la députée péquiste de Duplessis.

Le projet de Coop TREQ risque de mourir dans l’œuf, s’attriste Lorraine Richard. La coopérative de transport aérien régional espérait un prêt de 4M$ du gouvernement du Québec.

Lorraine Richard a appris que le ministre des Transports François Bonnardel est plutôt favorable au projet coopératif, mais le premier ministre Legault à qui elle a parlé, lui a répondu qu’il ne voulait pas d’un deuxième Québécair dans le ciel de la province.

Extrait entrevue avec la députée de Duplessis Lorraine Richard

La députée de Duplessis craint que la formule que s’apprête à déposer Québec ne fasse même pas baisser le prix des billets d’avion en région, en subventionnant directement les transporteurs existants. Lorraine Richard a subi plusieurs ratés lors de ses récents déplacements en avion entre Sept-Îles et Québec. Elle déplore l’absence de vols aller-retour le même jour et les prix abusifs d’Air Canada.