La FTQ Côte-Nord veut une relance économique profitable aux travailleurs les plus touchés

La plus importante centrale syndicale du Québec regroupe entre autres les Métallos, des travailleurs forestiers, des gens de la construction et des fonctionnaires.

Une sortie de crise COVID en santé et une relance économique profitable aux travailleurs des secteurs les plus touchés par la pandémie, constituent les priorités de la prochaine année pour la FTQ Côte-Nord.

Une vingtaine de propositions sont retenues au terme de trois jours de concertation et de formation des délégués de la FTQ Côte-Nord qui regroupe, entre autres les syndicats Métallos, la FTQ Construction et les fonctionnaires municipaux. Le conseiller régional de la centrale syndicale, Pascal Langlois, place en tête des priorités la reprise dans l’industrie forestière autour de Résolu, Arbec et l’usine de biocarburant de Port-Cartier.

Entrevue avec Pascal Langlois, conseiller régional FTQ Cöte-Nord

« Une bonne partie de l’économie régionale tourne bien autour des industries du fer et de l’aluminium, mais des secteurs d’activités comme la foresterie sont très touchés par la pandémie », analyse le directeur de la FTQ Côte-Nord Pascal Langlois. « Ces secteurs devront trouver de l’aide pour une relance dans les budgets 2021 des gouvernements », pense-t-il.