La même culture d’excellence survit selon le directeur de la défunte Commission scolaire du fer

La Commission scolaire du Fer à Sept-Îles prépare la reprise au primaire, (photo Archive)

Bienveillance, équité et engagement dans la réussite des élèves se poursuivent, assure Richard Poirier, le directeur de la défunte Commission scolaire du Fer transformée en centre de services.

Richard Poirier hérite du rôle de mettre en place la transformation de la gouvernance scolaire sur le territoire de Fermont, Port-Cartier et Sept-Îles, à la suite de l’adoption de la Loi 40 qui modifie la Loi sur l’instruction publique. Pour lui, la mission d’offrir des services de qualité aux élèves ne change pas.

Le directeur général de l’ancienne Commission scolaire du Fer souligne l’implication avec rigueur et équité des membres du conseil des commissaires et du président Rodrigue Vigneault, qui a défendu avec passion et énergie la cause de l’éducation depuis plus de 20 ans.