La MRC des Sept-Rivières finance des lits neufs à L’Élyme des sables

ARCHIVES - Mélanie Masson, directrice générale du Répit Richelieu, Suzanne Cassista, de l'Élyme des sables, Denis Miousse, conseiller municipal et Alain Lapierre, directeur MRC des Sept-Rivières

La maison de soins palliatifs L’Élyme des sables de Sept-Îles renouvelle lits et matelas grâce à des subventions de 32 887$ de la MRC des Sept-Rivières et de 10 000$ du fonds discrétionnaire du conseiller municipal Denis Miousse.

Six lits et quatre matelas plus modernes et mieux adaptés aux soins des résidents en fin de vie permettent de réaliser un souhaite exprimé depuis quelques années à L’Élyme des sables. L’organisme a choisi des équipements permettant confort et sécurité, explique la directrice Suzanne Cassista. Ils offrent au besoin une position presque assise comme dans un fauteuil. Les lits sont munis de systèmes de détection du mouvement qui seront utiles avec une clientèle parfois confuse.

La directrice Suzanne Cassista se réjouit de la contribution de la MRC et de la Ville de Sept-Îles sans qui le projet ne se serait pas réalisé. Les anciens lits moins bien adaptés pouvaient encore servir et L’Élyme des sables doit déjà solliciter les entreprises et la population pour son budget d’opération. L’organisme Répit Richelieu hérite des anciens lits de la maison de soins palliatifs de la rue Arnaud.