La Nation innue appuie avec énergie la construction d’un pont sur le Saguenay

La Coalition Union 138 poursuit sa campagne Mamu, un pont entre nous

La Coalition Union 138 a convoqué les médias régionaux au Musée Shaputuan à Uashat ce matin pour confirmer que la Nation innue joint le mouvement pour la construction d’un pont à Tadoussac. Les Innus participeront aux actions prévues en cette année électorale pour obtenir des engagements de la CAQ, assure le chef Innu d’Essipit Martin Dufour.

La coalition regroupe les élus régionaux, les milieux économiques et syndicaux, ainsi que la quasi-totalité de la population de la Côte-Nord, incluant les Innus, remarque le porte-parole Guillaume Tremblay. «L’appui au projet de pont par l’ensemble des intervenants est un message très clair lancé au futur gouvernement sur la nécessité d’agir», croit-il.

Entrevue avec Chef Martin Dufour, Antoinio Hortas et Guillaume Tremblay Coalition Union 138

Fondé en 2018 pour le désenclavement de la Côte-Nord incluant le prolongement de la route en Basse-Côte-Nord, la Coalition Union 138 planifie plusieurs actions en 2022.

Le Chef des Innus Essipit et co-chef porteur des opportunités économiques pour la Nation Innue, Martin Dufour estime «qu’il est essentiel pour l’ensemble des habitants de la région de se doter d’infrastructures favorisant le développement». Il se dit aussi préoccupé par l’environnement et la survie des bélugas avec la présence des traversiers.

Le Chef Mike Mckenzie d’Uashat mak Mani-utenam assure que «les Chefs de la Nation innue appuient fortement le projet du pont et partagent les inquiétudes pour la protection des mammifères marins.»