La passion du golf est affaire de famille pour la championne Innue Mercedes St-Onge

Grand-maman Léontine St-Onge et sa championne de golf couronnée de trois médailles Mercedes

Vedette de la délégation Côte-Nord aux Jeux du Québec à Laval, Mercedes St-Onge revient dans sa communauté plus riche d’une solide expérience sportive. Sa progression rapide vers la victoire de deux médailles d’or et une de bronze s’explique par le soutien familial autour de la jeune golfeuse.

«Ma Grand-mère et son amie Thérèse m’ont tout montré», affirmait Mercedes Shetush St-Onge lors de sa toute première radio sur les ondes de Plaisir 94,1 FM hier en fin de journée. «Mon grand-père, tous mes oncles ont été là pour moi depuis l’enfance sur le terrain de golf, avant que je débute des cours avec François Boudreault au Club Sainte-Marguerite.»

Entrevue Plaisir 94,1 avec Mercedes St-Onge Animateur Daniel Potvin

L’adolescente a commencé à jouer au golf à l’âge de 5 ans. Sa passion pour son sport s’est amplifiée l’an dernier. Elle a profité de la pandémie pour pratiquer régulièrement chaque fin de semaine. «Encore là, j’ai eu beaucoup de soutien de ma famille et d’encouragement de tout le monde autour. J’ai encore plus aimé ça», témoigne la jeune golfeuse élite du Club Ste-Marguerite.

Mercedes St-Onge a été choisi à titre de meilleure athlète de la Côte-Nord aux Jeux 2022 comme porte-drapeau à la cérémonie de fermeture des Jeux samedi. Rappelons que l’entraineur François Boudreault estime que Mercedes Shetush et Louanne Aubin, qui a aussi gagné deux médailles en golf aux Jeux de Laval, vont aller loin grâce à une bonne éthique de travail et le soutien familial exceptionnel.

Lire aussi : La golfeuse Mercedes St-Onge a gagné avec classe aux Jeux du Québec, selon le coach Boudreault