La pêche au crabe est finie, l’inquiétude reste pour les saisonniers

(Photo Archive Usine Umek Sept-Îles)

La saison de pêche au crabe a pris fin avec les derniers débarquements vendredi à Sept-Îles et en Moyenne Côte-Nord. Les saisonniers de cette industrie profitent d’abord de la PCU prolongée, avant de transférer au programme de l’assurance-emploi. L’inquiétude demeure pour ce groupe de travailleurs.

Le prolongement de la PCU ne représente qu’une partie de la solution, selon la députée fédérale pour la Côte-Nord Marilène Gill. Elle y voit un début de volonté politique du gouvernement du Canada d’éliminer le trou noir pour ces travailleurs saisonniers qui se retrouvent quelques semaines par années sans revenu.

La députée de Manicouagan se rendra à Ottawa le 8 juillet. Marilène Gill demande au gouvernement Trudeau de clarifier la situation des travailleurs de l’industrie de la pêche. Action Chômage Côte-Nord propose une norme universelle de 420 heures de travail ou 12 semaines pour 40 semaines de prestation afin d’éliminer le trou noir et redonner de la dignité aux professionnels de l’industrie saisonnière.