La pénurie de main d’œuvre ne doit pas freiner les initiatives d’entreprises, selon Mélanie Dumont

Le milieu économique port-cartois est confronté à des défis importants

La présidente de la Chambre de commerce de Port-Cartier Mélanie Dumont admet que la crise du logement et la pénurie de main d’œuvre forcent une réflexion avant de se lancer dans les soumissions pour de nouveaux contrats ou des projets d’expansion. Le milieu des affaires fait face à de grands défis, mais ne doit pas s’empêcher de saisir les bonnes opportunités de développement, pense-t-elle.

Personne ne souhaite développer avec des travailleurs en fly-in|fly-out, soutient Madame Dumont. La recherche de solutions s’effectue conjointement avec les leaders économiques de Sept-Îles, précise la présidente de la Chambre de Port-Cartier.

La femme d’affaires qui gère trois PME, dont M3I industrie à Port-Cartier, regarde du côté de la main d’œuvre étrangère. L’hébergement lui semble le premier obstacle à la croissance des entreprises de la région.

Entrevue avec Mélanie Dumont, présidente Chambre de commerce de port-Cartier

Tant les milieux politiques qu’économiques à Port-Cartier perçoivent les mêmes défis. Mélanie Dumont croit que les leaders seront capables de traverser leurs petits différents et de bâtir ensemble une relance.