La première année du projet Kuei nutam avec des étudiants artistes de l’école privée couronnée de succès

Des élèves de la première édition projet Kuei nutam! (photo Courtoisie Cégep Sept-Îles)

Le potentiel créatif de 20 élèves a émergé d’ateliers d’arts sur des thèmes rassembleurs à l’image de notre coin de pays, grâce au projet Kuei nutam du Cégep de Sept-Îles. Lancé au début de l’automne 2021, il s’est conclu hier avec le vernissage des élèves de 4e et 5e secondaire de l’Institut d’enseignement de Sept-Îles.

Le projet Kuei nutam! a permis d’exploiter broderie sur toile, aquarelle, dessin d’espaces négatifs, pochoir de teinture naturelle sur neige… Allochtones et autochtones ont été rassemblés autour d’une passion commune: l’expérimentation des arts.

Kuei nutam a permis la rencontre de l’instigatrice du projet et enseignante en Arts visuels au Cégep Laurence Boulay et de l’enseignante en arts plastiques à l’Institut, Linda Bouchard. Il continuera de favoriser l’inclusion des diverses communautés et cultures, avec une seconde édition avec une autre école secondaire de la région au cours de la prochaine année scolaire.

L’Entente de développement culturel de la Ville de Sept-Îles, Radio CKAU, Rio Tinto IOC, le Secrétariat des Affaires autochtones et l’Institut Tshakapesh agissent comme partenaire du Cégep de Sept-Îles.