La Protection de la faune invite les Coasters à être vigilant avec l’ours polaire qui rôde

(photo Facebook Béatrix Camil Mark-Bellefleur)

Le service de protection de la faune du gouvernement du Québec confirme plusieurs signalements d’un ours polaire en Basse-Côte-Nord depuis vendredi. Il s’est déplacé de Tête-à-la-Baleine à La Romaine. «Pour l’instant, aucun enjeu de sécurité ne justifie la tenue d’une intervention, mais la population est invitée à demeurer vigilante et rapporter tout incident à SOS Urgence faune sauvage», nous écrit la direction Côte-Nord du ministère Forêt, Faune et Parcs.

La progression des déplacements de l’animal est suivie de près, assure-t-on. Le ministère rappelle que ce n’est pas la première fois qu’un ours polaire est aperçu en Basse-Côte-Nord. Ce dernier s’y retrouve accidentellement au gré des courants et des déplacements migratoires. L’ours polaire suit souvent la migration des phoques.

Voir la courte vidéo ici (Facebook Béatrix Camil Mark-Bellefleur)

La Côte-Nord ne fait généralement pas partie des territoires occupés par l’ours blanc. Sa présence est parfois signalée entre Chevery et Blanc-Sablon de février à juin. Ces ours sont considérés comme provenant de la population du détroit de Davis, délimité par le Groenland, l’île de Baffin et le Labrador, et dont la population est estimée à 2 250 individus, nous précise Protection de la faune Québec.

Lire aussi : L’ours polaire qui rode en Basse Côte depuis une semaine visite Unamen Shipu