La Reine Elizabeth II a visité Sept-Îles et la Côte-Nord lors de son long règne

Visite de la Reine Elizabeth II et du Prince Philip à Sept-Îles, 1959, reçu par le maire Jack Layton et le député Henri Coiteux . Archives nationales du Québec à Sept-Îles, fonds Société historique du Golfe (P6,S3,D4,P438). Photographe : non identifié

La souveraine Elizabeth II a visité Sept-Îles, Gagnonville et Schefferville au début de son long règne qui a pris fin avec son décès hier. Elle a séjourné sur la Côte-Nord dans les années 1950, à l’invitation de la Compagnie minière Iron Ore du Canada.

La tournée royale qui s’inscrivait dans le cadre de l’inauguration de la voie maritime du Saint-Laurent, s’est arrêtée à Sept-Îles avec le yacht royal Britannia le 19 juin 1959.

Les invités royaux ont paradé dans les rues de la ville, alors que de nombreux dignitaires de l’époque les ont accueillis lors d’une grande réception. Le duc d’Edimbourg et la Reine Elizabeth se sont rendus à la mine de fer de Gagnon et à Schefferville le 20 juin 1959.

Parions que la Reine a entendu des histoires de pêche vécues sur la Côte-Nord dès 1954. Son époux le Prince Philip a réalisé un voyage en solo dans la région lors de l’arrivée du premier convoi de minerai de fer au terminal portuaire de Sept-Îles, où il fut chargé sur le Hawaiian cargo. Il s’était rendu a à Knob Lake rebaptisé Schefferville, pour participer à une expédition de pêche à la truite et au saumon. Son groupe a eu droit à la visite d’un ours au campement en pleine nuit.