La Résidence des Bâtisseurs célèbre avec sa première centenaire, Rita Vibert

La centenaire Rita Vibert entourée du maire de Sept-Îles et quelques membres de sa famille à la Résidence des Bâtisseurs

La pandémie n’a pas empêché la réalisation ce mardi d’une sympathique petite fête pour le centième anniversaire de Rita Chiasson-Vibert, première centenaire à célébrer à la Résidence des Bâtisseurs de Sept-Îles.

Native de Longue-Pointe-de-Mingan, Madame Vibert est issue d’une famille de 16 et a donné naissance à 12 enfants dont neuf sont en bonne santé. La dame se souvient bien de la vie sur la Côte-Nord avant l’arrivée des industries forestières et minières. La morue occupait une grande place dans le quotidien des gens de la Côte.

Entrevue avec Rita Chiasson-Vibert

Après avoir élevé sa famille, Rita Chiasson-Vibert s’est impliquée pour fonder la première bibliothèque de son village, puis en politique municipale. Lorsque le maire de Sept-Îles Réjean Porlier lui a adressé quelques mots aujourd’hui, elle s’est empressée de lui dire qu’elle l’écoutait présider ses séances du conseil à la télé deux fois par mois.

Rita Vibert a eu 100 ans aujourd’hui

La centenaire a eu droit à plusieurs bouquets de fleurs et cadeaux, en plus des hommages des deux députées, du maire et de la haute direction des Bâtisseurs. La directrice de la Résidence de la rue Arnaud Line Cloutier lui a remis le cadeau de l’Assemblée nationale du Québec au nom de la députée Lorraine Richard, ce qui n’a pas manqué de faire sourire la centenaire Rita Vibert, puisque les deux femmes étaient adversaires lors de la dernière campagne électorale.

La directrice de la Résidence des Bâtisseurs Line Cloutier a remis à Madame Vibert un cadeau au nom de la députée de Duplessis Loraine Richard