La résidence pour étudiants autochtones sera construite sur le terrain du Cégep de Sept-Îles

(Photo : Facebook, Cégep de Sept-Îles)

Après plusieurs mois de discussions, le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec et le Cégep de Sept-Îles annoncent que le projet pilote de milieu de vie communautaire pour étudiants autochtones verra le jour sur le terrain du collège, plutôt que sur la rue Holliday.

Le gouvernement du Québec confirme un financement de deux millions de dollars pour ce projet de 32 unités de logement. La proximité des lieux d’études et une volonté de développer pleinement l’offre de services éducatifs de façon harmonieuse avec les installations actuelles du Cégep explique la relocalisation, peut-on lire dans le communiqué.

«Ce projet au concept novateur s’ajoute à la capacité actuelle de 108 places en résidences étudiantes», explique le président du conseil d’administration du Cégep Luc Dion. Les étudiants autochtones qui arrivent à Sept-Îles sont composés à 75% de femmes dans la fin de la vingtaine avec leurs enfants, précisent les promoteurs.

«Ce ne sera pas seulement des logements étudiants, mais un véritable milieu de vie communautaire, un espace d’échange et de rapprochement entre les Peuples», ajoute la directrice générale du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec Tanya Sirois. Pour elle, l’intégration communautaire et la réussite éducative sont au cœur du projet-pilote à Sept-Îles.