La saison de motoneige est bien amorcée sur la Côte-Nord, mais attention aux arbres tombés

Plusieurs arbres sont tombés sur le sentier de motoneige TQ3 Côte-Nord. (photo club des motoneigistes Ook-Pik)

Les sentiers de motoneige sont officiellement ouverts dans Sept-Rivières et sur une bonne partie de la Côte-Nord. Les motoneigistes sont toutefois invités à être prudent sur le sentier balisé Trans-Québec, puisque plusieurs arbres sont tombés lors de la tempête de la veille de Noël.

«Il faut circuler prudemment, mais tout notre territoire de la rivière Moisie au barrage Sainte-Marguerite sera totalement accessible d’ici la fin de la journée», nous précise ce jeudi matin le président du club des motoneigistes Ook-Pik de Sept-Îles, Michel Thibault. Le club a un employé qui a effectué beaucoup de travail dans la dernière semaine et profite de la collaboration de plusieurs bénévoles, mais certains sont moins disponibles pendant le congé des Fête, remarque M. Thibault.

Des arbres au sol partout

Les bénévoles du Club Odonak de Port-Cartier ont réalisé de grandes corvées pour l’ouverture et l’entretien du sentier pendant le Temps des Fêtes. Plusieurs arbres obstruaient le passage des motoneiges dans le bout de Pentecôte.

(photo Facebook Club des motoneigistes Ook-Pik Sept-Îles)

Les deux clubs de motoneigistes de Sept-Rivières ont dû s’équiper d’un déchiqueteur pour broyer les arbres qui bloquaient le sentier. Les secteurs des lac Daigle, des Rapides, des rivières Hall et Pentecôte sont les plus touchés par les chutes d’arbres lors des grands vents du 24 décembre.

Pas de route blanche à l’est

Le président du club Ook-Pik de Sept-Îles Michel Thibault ne s’attend pas à une ouverture prochaine du sentier de motoneige à l’est de la rivière Moisie. Il n’y a pas assez de neige pour l’instant en Minganie.

La route blanche, entretenue par le ministère des Transports sur le territoire isolé de la Basse-Côte-Nord, est fermée pour l’instant de Kégaska à Blanc-Sablon.