La saison de pêche du buccin débute graduellement sur la Côte

Le buccin commun, aussi appelé bourgot ou bigorneau sur la Côte-Nord

Le buccin, souvent appelé bourgot ou bigorneau sur la Côte-Nord, fournit du travail aux équipages de plus de 140 bateaux de pêche dans neuf zones sur la Côte-Nord. La saison commence graduellement à partir de Tadoussac jusqu’à Blanc-Sablon d’ici la fin mai selon les secteurs.

Comme il s’agit d’une espèce moins rentable, les détenteurs de permis de pêche du buccin ont accès à de petits quotas de crabe des neiges, ce qui en fait des pêcheurs polyvalents. Un peu comme pour le crabe, la pêche au buccin s’effectue avec des petits bateaux en déposant des casiers au fond de l’eau du Saint-Laurent.

Quelques usines et poissonneries de la région font la transformation et la mise en vente du buccin. La production de ce mollusque au coquillage en spirale est acheminée vers le Japon, les États-Unis et le marché québécois. La Côte-Nord fournit 70% des buccins du Québec.

Les pêcheurs ont profité de hausses successives des prix au débarquement dans les dernières années et la ressource semble stable. Le ministère des Pêches et des Océans a publié vendredi son plan de conservation de l’espèce en limitant le nombre de permis, le nombre de casiers par bateau et la période de capture pour protéger les reproducteurs.