La Société économique de Uashat mak Mani-utenam fait l’acquisition de Côte-Nord Sanitation inc

Les Innus de Uashat mak Mani-utenam occupent une place grandissante dans l'économie régionale. (Photo Jean St-Pierre, Macotenord.com)

La communauté innue de Uashat mak Maliotenam continue ses investissements dans l’économie régionale. Après le partenariat historique avec l’entreprise chinoise Boton, la création de Upau hélicoptères et l’organisation du Cercle économique des Premières Nations, la SDÉUM se porte acquéreuse de Côte-Nord Sanitation.

Cette compagnie basée à Sept-Îles appartenait à la Société de gestion d’Ekuanitshit. La transaction a eu lieu le 18 décembre, terminant ainsi une année exceptionnelle pour la Société de Développement Économique de Uashat mak Mani-utenam (SDÉUM).

Maximiser les retombées locales

Elle annonce que d’autres importants projets créateurs d’emplois de qualité sont prévus pour 2024. La nouvelle acquisition démontre une nouvelle fois le rôle de premier plan joué par les communautés innues dans l’économie de la Côte-Nord.

Côte-Nord Sanitation se spécialise dans la distribution de produits sanitaires et chimiques servant notamment au traitement des eaux. L’entreprise compte déjà plusieurs clients importants dans l’industrie minière et métallurgique.

La Société maximise avec ses initiatives les retombées économiques de l’industrie minière pour la communauté de Uashat mak Mani-utenam. La prise de possession de CNS s’inscrit dans la volonté de la SDÉUM de se positionner comme fournisseur majeur des plus grandes entreprises de la région.

Au bilan de 2023

Cette volonté s’est exprimée en 2023 par la signature d’une entente historique avec un leader mondial chinois spécialisé dans la production de courroies pour convoyeurs industriels. Ce partenariat permet la distribution et l’entretien des produits de Boton au pays.

L’année 2023 de la SDÉUM a été marquée par des réussites qui ont fait la fierté de toute la communauté de Uashat mak Mani-utenam. La nouvelle entreprise Upau hélicoptères a acquis un appareil qui permet plusieurs opportunités en transport, dont un accès accru au Nitassinan pour ITUM.

Le 4e Cercle économique régional des Premières Nations et du Québec à Uashat mak Mani-utenam a regroupé 250 participants. Quelque 17 engagements visant une meilleure inclusion économique des Autochtones à l’économie québécoise ont été formulés.