La Société pour un pont à Tadoussac veut le prolongement de la 138 jusqu’à Blanc-Sablon sur la liste

Le prolongement de la Route 138 en Basse-Côte-Nord, qui bénéficie de l’appui du gouvernement de Terre-Neuve/Labrador, doit s’inscrire sur la liste des projets de la relance économique post-pandémie. Le mémoire déposé à l’Assemblée nationale cette semaine par la Société pour un pont sur le Saguenay veut des investissements dans les deux grandes priorités de la Côte-Nord.

Le processus est enfin en marche pour réaliser d’ici deux ans les études de faisabilité et de coûts pour la construction d’un pont reliant Tadoussac à Baie-Ste-Catherine. Le président de la Société pour un pont sur le Saguenay Marc Gilbert sent plus de volonté politique depuis un an. Pour lui, c’est le temps d’en parler souvent.

La Société pour un pont sur le Saguenay a déposé deux mémoires cette semaine. En plus de celui sur le projet de loi sur la relance économique, le mémoire déposé au BAPE qui étudie le projet GNL Québec a proposé des arguments écologiques pour sauver les bélugas en éliminant les 40 000 passages de traversiers par année dans leur habitat.

Entrevue, le président de la Société pour un pont sur le Saguenay Marc Gilbert