La Sopfim a terminé ses pulvérisations aériennes

La forêt boréale est durement touchée par la tordeuse. (crédit photo Sopfim)

Les dernières pulvérisations d’insecticide bio contre la tordeuse de bourgeon de l’épinette ont eu lieu vendredi. La Sopfim a couvert 188 000 hectares de forêt dans quatre régions dont la Côte-Nord.

Des relevés forestiers s’effectuent sur le terrain pour évaluer l’efficacité des opérations et planifier la saison 2021. L’arrosage s’est fait par hélicoptère à 98% en forêt privée et à 85% en forêt publique.

Rappelons que la Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies a réduit considérablement la superficie d’arrosage cette année en raison du contexte sanitaire. Les leaders des régions forestières dont la maire de Port-Cartier Alain Thibault avaient vivement dénoncé la décision et réclamé une lutte qui tient compte des ravages considérables causés par l’insecte nuisible.