La SQ vous aura davantage à l’oeil pour tenter de limiter les accidents graves

Photo archive

Finis le travail en vase clos et les approches traditionnelles en matière de sécurité routière au Québec.

Afin de changer les perceptions et ultimement les comportements des automobiles dans la province, la Sûreté du Québec a présenté, jeudi, sa nouvelle Stratégie de sécurité des réseaux de transport 2021-2026.

Concrètement, les policiers seront amenés à diversifier leurs interventions conjointement avec les autres acteurs du milieu comme l’explique le capitaine de la Sûreté du Québec, Paul Leduc.

Changer les comportements

Au-delà du changement des perceptions, la Sûreté du Québec espère changer les comportements des conducteurs en accentuant la crainte d’être intercepté à la suite d’une infraction au Code de la sécurité routière.

Selon Paul Leduc, c’est en observant une collaboration des différents acteurs comme la SQ, le ministère des Transports (MTQ), les contrôles routiers et plus encore que les gens changeront leurs comportements d’emblée.

La nouvelle stratégie s’assoit également sur cinq grands axes soit les Partenariat, Intervention, Sensibilisation, Technologie et Évaluation (PISTE).

Au cours des cinq dernières années, selon les chiffres de la Sûreté, la diminution des collisions mortelles est de plus en plus difficile à atteindre, alors que le nombre de véhicules (routiers, récréotouristiques et hors route) augmente sur le territoire.

Source : Sûreté du Québec