La STQ consulte la Basse-Côte-Nord concernant la desserte du Bella Desgagnés

Le Bella Desgagnés charge chaque semaine à Rimouski et Sept-Îles la marchandise destinée à Anticosti et la Basse-Côte-Nord pendant la saison de navigation.

La Société des traversiers du Québec pose un geste pour se rapprocher des premiers concernés par les 42 voyages annuels du Bella Desgagnés vers les villages non reliés par la route. Une première rencontre a eu lieu jeudi du nouveau comité consultatif concernant la desserte maritime d’Anticosti et de la Basse-Côte-Nord.

C’est la première fois qu’un tel comité est créé pour une desserte assumée par une entreprise sous-traitante. La STQ est mandatée par le gouvernement du Québec pour offrir le service essentiel de transport de marchandises et de personnes en Basse-Côte-Nord. Elle confie le contrat à la compagnie Relais Nordik qui a fait construire le navire Bella Desgagnés pour faire le travail.

L’ajout d’un tel comité spécifiquement à la région témoigne de la volonté de se rapprocher davantage des communautés, précise la STQ. Il existait déjà un comité consultatif pour les traversiers de Harrington Harbour à Chevery et de Pakua Shipi à Saint-Augustin.

«Le succès de la desserte de la Basse-Côte-Nord se confirme un peu plus chaque année, affirme le PDG de la STQ Stéphane Lafaut. Pour être partenaire des communautés, nous nous devions de mettre en place cette tribune pour nous guider dans nos décisions sur leurs enjeux spécifiques, ajoute-il.

En 2020-2021, le Bella Desgagné a transporté près de 20 000 tonnes de marchandise diverses comme la nourriture, les matériaux de construction, les voitures, les véhicules récréatifs et les biens de consommation courants. Le Bella Desgagnés charge chaque semaine à Rimouski et Sept-Îles la marchandise destinée à Anticosti et la Basse-Côte-Nord pendant la saison de navigation