La Tente Raphaël-André continue de déborder d’itinérants autochtones

Les chefs Innus soutiennent les activités à l'Espace Raphaël-André.

Les itinérants autochtones qui errent au centre-ville de Montréal sont peu nombreux à utiliser les hôtels et les services rendus disponibles par la mairesse Plante. C’est à l’Espace Raphaël-André qu’ils ont pris l’habitude de se regrouper.

La responsable Alexandra Ambroise leur ouvre la porte plus tôt en soirée en raison du temps froid depuis une semaine.

Originaire d’Uashat mak Mani-utenam, Alexandra Ambroise voit bien que le phénomène de l’itinérance s’amplifie à Sept-Îles, Québec et Montréal. Elle espère une lutte plus efficace et de meilleurs services aux sans-abris.

Entrevue avec Alexandra Ambroise responsable de la Tente Raphaël-André

L’équipe d’Alexandra Ambroise continue de servir des centaines de repas chaque jour, financés par les conseils de bande des communautés innues de la Côte-Nord.