La Ville de Port-Cartier profite du Budget 2023 pour régler le problème de main d’œuvre aux Travaux publics

La Ville de Port-Cartier va dépenser un peu plus de 24M$ en 2023. (Photo Jean St-Pierre, Macotenord.com)

Port-Cartier n’échappe pas au contexte économique d’inflation. Les dépenses de la Ville augmentent de 2M$ et dépasseront les 24M$ en 2023. Le Budget 2023 adopté à l’unanimité hier soir par les élus municipaux impose une hausse de la taxe foncière de 5,5%. Des nouveaux postes à temps plein aux Travaux publics et à la Caserne de pompiers seront créés pour favoriser le recrutement en pénurie de main d’œuvre.

La manque d’employés municipaux a compromis la réalisation de certains travaux l’été dernier, explique le maire Alain Thibault. «Pas question de couper des services. Ce n’est pas de gaieté de cœur qu’on hausse les taxes. Juste pour l’enfouissement des déchets, la facture augmente de 40$ la tonne», dit-il.

Entrevue: Alain Thibault, maire de Port-Cartier

La Ville est une organisation de services et c’est la masse salariale qui représente les plus grandes dépenses. Avec l’inflation de 6,9%, les employés ne sont pas gagnants non plus, remarque le maire.

En toute harmonie

Le conseil municipal divisé pour le Budget 2022 sur le sujet, remet 100 000$ coupés l’an dernier dans le budget de la corporation Développement Économique Port-Cartier. La préparation du Budget 2023 s’est fait dans l’harmonie, selon le maire Thibault. Plus question de se chicaner sur la place publique!

Les élus de Port-Cartier espèrent réaliser 58 projets en immobilisations, en investissant 115M$ sur 3 ans. Le projet aux installations d’eau potable est maintenant évalué à 51M$. La Ville ajoutera 12M$ à sa dette à long terme pour ce vaste chantier qui sera lancé en 2023. Le taux d’endettement a diminué à la Ville de Port-Cartier depuis 2019.

L’agrandissement du Café-théâtre Graffiti, la réfection de la 6e et la 8e rue et l’achat de véhicules figurent sur la liste des projets de la prochaine année.