La Ville de Sept-Îles centralisera ses camps de jour d’été en un seul lieu

Le Service des loisirs à Sept-Îles annonce un changement pour les terrains de jeux, qui seront regroupés en un seul endroit à partir de 2022, soit l’école Jean-du-Nord. La Ville y voit plein d’avantages, malgré la fermeture des camps de jour en périphérie. Elle y voit même l’opportunité d’offrir dix fois plus de plaisir aux jeunes.

Un service de transport sera offert à faible coût pour les jeunes des secteurs Gallix, Clarke, Ferland, place de l’Anse et Moisie, qui perdent un service de proximité. La directrice du Service des loisirs et de la culture Noémie Gauthier soutient que la décision de réunir tous les groupes au même endroit permettra d’offrir une plus grande uniformité dans la qualité des activités et des interventions. Elle pense que ce changement représente pour les jeunes la possibilité de se faire encore plus d’amis.

La décision de centraliser les activités du camp de jour à la Ville de Sept-Îles est le fruit d’une importante réflexion. Parmi les défis, on note la difficulté toujours plus grande de recruter du personnel d’expérience, la diminution de la clientèle dans certains secteurs, les travaux prévus dans les différentes écoles où se tenaient les activités, ou encore le futur chantier du nouvel aréna dans le secteur du Centre socio-récréatif, qui limitera l’accès aux espaces verts.

Le Service des loisirs estime que le choix du site de l’école Jean-du-Nord s’avère idéal pour la tenue des activités du camp de jour, en raison des locaux disponibles, comme le gymnase triple. L’école est également située à proximité d’espaces verts, de parcs et de différents terrains sportifs.