La Ville de Sept-Îles conclut une entente hors cour dans le dossier de l’affaissement de terrains dans Sainte-Famille

Une majorité des élus du conseil municipal de Sept-Îles assermenté en 2017 souhaite se faire réélire. (photo Archive)

Le conseil municipal de Sept-Îles a entériné ce lundi soir une entente hors cour entre la Ville et SNC Lavalin GEM Québec dans le dossier de la poursuite à la suite de l’affaissement de terrains dans le quartier Sainte-Famille. Sept-Îles encaissera 3,5M$ à la signature.

La Ville a vendu en 2010 une vingtaine de terrains sur les rues Roméo-Vachon, Joséphat-Méthot et Comeau qui ont été endommagés par un affaissement du sol. Elle a donc amorcé des poursuites contre la firme qui a réalisé les études de sol.

Le maire a qualifié l’entente de raisonnable, même s’il espérait plus d’argent au terme de ce long processus juridique. Il croit que le règlement répond aux intérêts des contribuables de Sept-Îles et permet de tourner la page.