La Ville de Sept-Îles mettra en place des mesures d’atténuation des risques liés aux feux de forêt

La Ville de Sept-Îles et la Sopfeu collaborent pour trouver les bonnes mesures à mettre en place. (photo Sopfeu)

Les élus de la Ville de Sept-Îles réunis hier soir ont engagé un processus vers la mise en œuvre de mesures d’atténuation des risques liés aux feux de forêt. Sept-Îles bénéficiera d’une aide financière gouvernementale pour réaliser d’abord une étude pour identifier des actions visant à réduire la menace.

Le conseil municipal a adopté une résolution autorisant la signature d’une entente de financement avec le ministère de la Sécurité publique du Québec. Elle prévoit la réalisation de l’étude au cours des prochains mois par la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). L’étude identifiera des solutions appropriées pour réduire les risques de feux de forêt sur le territoire de la municipalité, et la menace qu’ils constituent pour les personnes et les biens.

Un demi-million investi

Dans le cadre du Plan pour une économie verte 2030, le gouvernement du Québec accordera à la Ville de Sept-Îles une aide financière de 500 000 $ pour mettre en œuvre les recommandations de la SOPFEU. Les mesures à mettre en place pourraient concerner la gestion des combustibles autour de certaines infrastructures, la pérennisation des lignes d’arrêt mécanisées construites au cours de l’été 2023 pour protéger certains secteurs et l’identification de points d’eau alternatifs permettant de se rapprocher des lieux d’intervention.

Le processus évaluera aussi la pertinence d’une la mise à jour du plan municipal de sécurité civile en fonction de l’évaluation des risques liés aux feux de forêt, ainsi que la formation des intervenants et la sensibilisation du public.

Les événements historiques de l’été 2023 avaient nécessité la mobilisation d’importantes ressources et mis en lumière les risques potentiels associés aux feux de forêt à Sept-Îles.